E.A. – 23.02.2022

Vous arrive-t-il souvent de commencer un message et puis de ne pas le terminer – de renoncer même à l’écrire ?
Peut-être un jour il y aura une société avec plus de personnes inaptes à travailler que de personnes encore valides. Valides. Valides comme une valise dans laquelle on aurait fourré toutes les contraintes de la société. Bourre bourre bourre. Vroum vroum vroum la valise valide dans le mur. Boum. Boum de tes 16 ans. Boum de tes 43 ans. Boum à venir. Boum boum. La Java des invalides – à force de bourrer les valises, que des invalides. Vider vider vider. Videz nom de djeu. Ah c’est vraiment beau à voir tous ces invalides avec leur valise vide à la main. Une société de valises vides. Que des valises. Plus de valides. Prêts pour le voyage. Prêts pour le voyage. Prêts. Que c’est beau tous ces invalides qui ne sont plus prêts à porter les valises bourrées bourrées bourrées. Boum ça éclate d’un coup. Les valides et les invalides se donnent la main. Plus de valise. Plus rien. Paysage voyage. Prêts. Près. Prêts. Peeeet peeeeeet peeeeeeet ca démarre fort chez les invalides validés – iels sont nos valises nos valises nos valises pour un voyage un beau voyage un magnifique voyage sans valises , sans balise, sans validation de la société.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :