Écriture automatique, 1er novembre 2021.

Chercher l’amour c’est comme chercher dans ton tiroir un roman que tu n’as jamais écrit. Le privilège des marginaux.ales c’est de déféquer dans la marge. La prendre en pleine poire. La mesurer et la plier comme pourrait le faire un.e haltérophile. Ou s’en foutre. On connaît peu son plaisir. Le vrai, il est tel qu’un bout de dinde: enfilé de part et d’autre. Et quand il s’échappe nos mains ne peuvent pas plus le palper. Vie.J’écoutais cette musique et je pensais à cette leçon reçue d’André Gide, leçon la plus dure et saine: ne fais que ce que toi seul.e peut faire. Ça peut s’appliquer à un tas de choses, des plus drôles aux plus pratiques, ça peut aussi être douloureux. Fais ce que toi seul.e peut faire demande du courage. Sauf si on se contente de déféquer. Quitter les modèles et ne pas s’attendre à un adoubement ( de qui de quoi ?) . Rien ne me lie. Je travaille le non-attachement autant que la société travaille à nous quadriller dans des cases toujours plus ineptes, étroites, hypocrites. Ça semble malheureux mais en fait absolument pas. « C’est moi qui ai vécu » disait Musset. On ne doit rien qu’à soi-même. Je t’aime. Moi non plus. Pourquoi pas ? La trahison est le ciment de l’amour.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :