Essai d’une description – 2 – écriture automatique- 22 mai 2021

Non je ne me calmerai pas. Ce qui est important pour un alcoolique, ce n’est pas qu’il boive mais qu’il ait soif ! Je crache la douceur et j’offre la révolte – le monde des apparences nous a gavées jusqu’aux yeux, hors de question de taire avec nos langues ce que nos pupilles sont obligées de voir ! C’est sur la haine que se bâtissent les histoires d’amour, c’est sur cette conscience que l’on peut espérer un jour aimer et vivre mieux !
Tout le monde est fou et tant mieux. C’est notre seule porte de secours, l’exception étant regardée comme une tare dans cette société.
Qu’on ne se calme pas, oui !, de regarder toujours au-delà. Rien n’est noir ou blanc , cela ne veut pas dire que tout est gris. Si je fais l’amour avec toi et que tu t’en moques, il me reste l’amour – c’est déjà pas si mal.
L’amour a une double porte – entre les deux, c’est le paradis – y rester est un art – mais je mélange tout – pour les unicistes de la pensée – quand je tire sur un mot, c’est toute la vie qui vient, qu’on me pardonne ! Le désordre n’est plus un mot d’ordre : c’est notre pain quotidien , l’apéro, le plat principal et le dessert, aucun autre menu disponible et nous ferions la fine bouche ? Ben non. Le désordre c’est notre chance – aux imbéciles aussi, c’est incontestable – mais si la folie et la bêtise fleurissent ensemble, faisons contre mauvaise compagnie, bonne résistance : notre soif ne s’éteindra jamais pendant que la sieste fera ronfler la bêtise des rassasiés.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s