Ecriture automatique – fragments – 18.11.19

Je ne sais pas si on peut mettre la fragilité en images… Je ne peux tomber ni d’un côté ni de l’autre. Ni déborder … Ni disparaître … La peau de l’autre, c’est un océan, s’il n’y a pas d’océan dans la peau de l’autre, laisse tomber. En tous les cas, sans océan, c’est pas la peine de plonger dans la peau de l’autre… A force de nier la nausée on ne sait plus très bien où on se situe… De propositions en mains tombées par hasard aux mauvais endroits, toutes ces choses que l’on feint ne pas comprendre ou prendre pour des erreurs et que finalement on se retrouve seule à devoir gérer, nausée comprise… Entre tout ça il y a l’océan. Petit bout d’espace où l’on pense pouvoir poser les mains, ne fût-ce qu’un instant – mais de l’océan au mirage… Oublions cela…. Ça crée des vagues de rencontrer l’océan, une peau, et on ne peut rien expliquer, ça tu le comprends bien, que l’océan ça ne se provoque pas … Et quelque part j’en parle parce que ça rejoint la fragilité, l’océan – ça rejoint les choses qui ne peuvent se dire et qui heurtent les choses qui ne se disent pas. L’océan, parfois, tu en es exclu.e. c’est cette expérience là qui te fait prendre conscience qu’il existe, cet océan. L’exclusion, c’est un regard…. Le matin, le jour, la nuit, le soir – ça fait comme si les jambes se détachaient du sol – une légère nausée de réminiscence – comme si tout n’était jamais complètement faux, ni complètement vrai.
Et que ça tu le sais – tes jambes te le rappellent – que l’océan peut partir dès que tu voudrais l’agripper de tes mains ou juste parce que le jour se lève – c’est ainsi – la peau est océan pendant un jour aux heures indéfinies – mais tout cela, tous ces mots te viennent en paquet d’un coup, comme une vague, en un millième de seconde, toujours la même et jamais similaire, celle où ton corps rencontre l’autre corps – il y a tant de mots dans un geste…

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s