Ecriture automatique – 26 juillet 2019 – pendant concert

La tête en creux. Les jambes en l’air. A la recherche d’un temps inexistant. La tête en creux. Le coeur plein définitivement plein, des sons comme on remplit une bouteille d’eau. La tête en creux. Les jambes en l’air qui découpent le ciel, l’air qui coupe les jambes, le coeur plein définitivement plein, tu voudrais raconter une histoire qui commencerait par je et se terminerait par nous. Tu voudrais remplir ton coeur comme tu remplissais chaque matin ta gourde d’eau. Ta vie est océan. La tête en creux car il n’y a rien à y mettre que de l’eau. Tu ne cherches plus rien. La tête en creux. Les jambes en l’air. Et le ciel découpé par tes jambes comme un signe de victoire. Tu ne cherches plus rien. Le coeur rempli définitivement. Comme la gourde du matin. Le ciel est clair. L’air coupe tes jambes qui découpent le ciel. Tu ne cherches plus rien. L’eau est là. Ton coeur est plein. Définitivement. La tête en creux. Définitivement. Il n’y a plus rien à y mettre. Tu ne sais plus rien. Tu ne cherches plus. Ton coeur est plein. Définitivement. Ton coeur est plein d’eau. Plein d’eau. Plein d’eau.
Ton coeur est plein d’eau.
Ton corps est plein d’eau.
Ta vie est océan.
Définitivement.
Il n’y a rien à comprendre.

E.A. pendant concert à UN PEU

Publicités

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s