Ecriture presqu’automatique – 25 juin 2019

Zéro de tendresse
Le bus trimballe mon estomac
De ma joie à ton prépuce
J’avais l’adresse
Jusque là tu conduisais le bus

 

Zéro de tendresse
Les chemins restent étonnants
Et dans un tournant
Je me retrouve sur tes genoux
L’adresse changea de camp
Zéro de tendresse s’éprend de nous
A nos corps consentants

 

Zéro de tendresse
C’était une rébellion
On a piqué le bus, la tablette, mis le bouchon
Mon estomac faisait la fête
‘Y avait plus qu’à ne rien dire
Filer droit comme un bus en dérive

Zéro de tendresse
C’est pas si froid Qu’on ne le pense
‘Y a des pays où les hivers sont plus rudes, plus denses
J’avais pris ta bouteille par mégarde, par habitude
Avant de me rendre compte qu’elle était vide
L’alcool ça s’évapore
Si on laisse filer le temps sans le mettre sous vide

 

Zéro de tendresse
C’est de l’amour Je te retourne
Et je m’en fous
De voir le zéro absolu
Plutôt que l’ébullition

 

Zéro de tendresse
Parfois les brûlures refroidissent
Toujours préféré Fahrenheit à Celsius
Me voilà à hésiter entre les centigrades et ton prépuce

 

Zéro de tendresse
Ca ne dure qu’un temps
Après, vient la destination
Le bus, laissé à l’abandon
Des enfants s’y amuseront
Tout un terrain pour se faire mal à foison

 

C’est ainsi que le temps passe
Pas perdu, pas gagné,
Juste un peu de temps-crasse
Que leur coeur pourra cuisiner
Jusqu’à ce que la cuisson soit bonne
Zéro de tendresse
C’était une histoire en Somme.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s