Ec.Aut. 20 janvier 2019

Que veux-tu mon âme ? Un corps de plus ? Encore un ? Mais où le mettre ? Dans quel pli ? Dans quel creux ? Encore un pour vous faire jouir ? Plus ? Autrement ? Son souvenir ne te suffit-il pas ? Modulable à merci, taillé à la mesure de votre désir ? Que veux-tu d’autres ? Accumuler les corps comme un charnier de la sensualité – A défaut, un cimetière de la tendresse, cette cérémonie que tu dois toujours refaire une seconde fois, seule souvent, pour en tirer toute la substance – ?
Et, pendant ce temps, que mon corps jouissait au souvenir d’un autre, je te maudissais de m’avoir laissée partir et d’avoir ainsi sauvé ma peau.

Photo retouchée par Frédéric Darras

50527325_2439707106100950_6084454910093426688_n

Publicités

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s