Ecriture automatique – 20 novembre 2018

Inventaire des derniers mois. 5 déclarations d’amour dont 3 étaient fausses. J’ai rêvé cette nuit d’un chaton tombé d’un immeuble personne ne prêtait attention à ses plaintes, j’ai voulu le prendre, lui caresser la tête mais elle est restée entre mes doigts, il m’a fallu un certain temps pour me dire qu’il était mort, vu son corps et sa tête détachés.
Il me faut toujours un certain temps pour tout, dans un monde où tout doit aller vite cela confine à la connerie. Après le rêve, je suis sortie, il y avait des pigeons sur le trottoir qui mangeaient des légumes pourris, cela m’a soulevé le coeur, et continuant encore plus loin, un des leurs en charpie, chopé par une voiture peut-être. Oui je dois toujours aller plus loin même quand la route m’indique le sens interdit.
Après tout cela, le calme est revenu. Je fais la sourde oreille, tout ira mieux et le bénéfice du doute, je l’épingle au mur pour jouer aux fléchettes. Invent-aire.
Plus tard, dans la journée, je me suis acheté un cutter, je n’arrive pas à faire glisser la lame.
Cela doit bien avoir une explication.

 

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s