Ecriture automatique – septembre 2018

180802-05RANCUNE

Cette douceur qui t’agresse

J’en ferai mon porte-flambeau

Brûler ton coeur ou ton cerveau

Car ta violence ne réveille aucune conscience

Elle fascine parfois, elle transperce

mais rien ne pousse à l’endroit de la blessure

Cette douceur qui m’échappe

S’échappe de moi

Je la regarde traverser le visage

Des passants et des rencontres

Sans doute s’efface-t-elle avec le temps

Mais au moins ai-je la conviction qu’elle éveille

dans leur coeur quelque chose qui t’échappe

Publicités

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s