La femme-artbre (2)

La femme-artbre (1)

La nature reprend toujours ses droits. Droit vers la nature tordue pour accueillir nos creux – Aristote a-t-il raison dans sa théorie des fluides ? La sève n’est-elle pas plutôt le lait maternel que le fruit du désir – on dit qu’il faut sept mille calories pour survivre à moins deux degrés – combien en faut-il pour survivre dans le fluide glacé des échanges humains ? C’est la femme qui cache l’être humain, la femme toujours en trop, toujours trop, pleine, que ma forêt ne peut cacher, elle est là, et je conçois qu’elle soit écoeurante, étouffante, comme la mère trop aimante,haïe-me-hante, l’artbre est toujours là debout dans le paysage, est-ce pour cela que les hommes s’escriment à les abattre, sans relâche, ils abattent les artbres comme s’ils castraient la vie, et les femmes en transparence. La femme apparaît toujours pourtant, crèvera-t-elle un jour ! , peut-être renaîtra-t-elle en eux un jour, elle grandira à travers leur corps, une racine qui les transpercera, et peut-être aussi les figera-t-elle, cette grande peur qui font des hommes des guerriers depuis si longtemps, ils combattent la femme qui pousse en eux, comme un pénis mal placé, et ils se tuent et tuent les femmes et enfants, et les artbres, qu’ils abattent, peut-être un jour, un guerrier viendra se mettre à la place de cet artbre arraché, dans le cratère qu’aura laissé l’oeuvre des autres, il se plantera, à la place des bites à perte de vue, peut-être un seul se plantera et se laissera traverser, caresser, par une artbre qui poussera, le transperçant, sang, peut-être est-ce cela la religion du christ, mais qu’en avons-nous fait, de cette homme-femme, peut-être un deuxième viendra et se plantera, là où tous les autres auront déraciné, il se plantera pour retirer la race des genres et la mélangera, peut-être que cet homme-femme arrivera, alors peut-être ne craindrons-nous plus le soleil.

Publicités

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s