Écriture automatique – 17 janvier 2018

De mon côté je n’ai jamais cru ni rêvé qu’un jour il y aurait un prince (charmant) pour me sauver d’une vie morne. Mon prince charmant était le temps qui m’était octroyé. 

Ou, en tous les cas, ce rêve m’a vite abandonnée. Et parfois j’aurais tendance à penser que les rêves aident à s’illusionner dans la réalité. Petite j’ai souvent rêvé de liberté, de temps, de longues journées à ne rien faire, que ce que je désirais, des journées comme des plages interminables sur lesquelles je marcherais sans fin, dans la ouateur d’un intérieur, un carnet, un piano, et où je pourrais toucher du bout des doigts ce long chemin de l’apprentissage. Mais non. Le prince charmant n’y a jamais eu sa place. Douloureusement.Egoistement. sans doute. Le privant de sa Princesse, un rôle qui me paraissait, et c’est le cas de le dire quand on songe aux contes les plus connus, mortellement ennuyeux. Du coup aucun prince charmant puisque la fonction n’existait pas. Et des hommes ne se sentant aucune obligation d’être un minimum princiers. Mais la chose est plus complexe que cela, comme toujours. Entre la princesse que je ne voulais pas être et le rôle dans lequel je me vois, sans doute, des traits pouvaient-ils tromper le tout-venant et sans doute aussi le déstabiliser avant de l’agacer furieusement. Peut-être l’attente de ce prince charmant n’a-t-elle une raisonnable vraisemblance que sexuellement – sans pour autant le rendre indispensable – qu’y a-t-il de plus insupportable que de mal faire l’amour ? 

Sauf que le « baiser » du prince n’y suffit pas.

Parler de cette absence, cette lapidation, cette décapitation, qui aurait eu lieu dans mes fantasmes, cette place non pas vacante mais inexistante, c’est soulever tout un pan d’interdits de rêver. Ou une castration. Si castration de rêves il y a eu, elle n’a abouti qu’à un désir décuplé de réalité. 

Publicités

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s