Il y a des jours – 19 novembre 2017

Il y a des jours où je voudrais que l’on se retrouve tous nus.
Sans téléphone. Sans ordi. Sans voiture. Sans métal. Sans couteau. Sans arme. Sans machine. Sans argent. Juste nous. Pour voir si on pourrait se rencontrer. Pour voir comment c’est la vie, vraiment. Sans la mort qu’apportent ces progrès, tous les jours, parmi nous.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s