​Ouvrir un ancien petit carnet (jour 2) :

Tu vois
Il y a des jours où je n’ai vraiment pas envie d’être jolie. Et puis, il y a tous les autres où je fais des efforts. 

Il y a des jours où je n’ai pas envie d’être distraite. Et puis, il y a tous les autres où je fais des efforts. 

Des jours où je n’ai pas envie d’être folle.

Et puis tous les autres. 
Il y a du délire dans l’air

Et je divague sur mon clavier 

Un même fil de fer nous traverse

Et nos noms n’y changeront rien
Toi

Tu ne supportes pas le destin

Tu as le désir sans faille de la naissance

Tu le revendiques

Et cela fait du bien

Ce désir revendicatif

Qui s’ignore
Toi

Tu vis pour être bien

C’est tout

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s