Écriture automatique – 27 juin 2017

Je remplirai tous les espaces. Sans laisser une seule goutte à des larmes de regret. Demain peut être laid. Je ne veux pas de morale -de mots râle – je ne veux que du respect – il fait chaud en moi, ça bouillonne – ça brûle m’a dit le médecin – c’était peut-être un sorcier – il n’y a pas de prisons, qu’intérieures

A part ce que la loi interdit, tout est permis – tout est possible – tout est possible dis-toi cela tous les matins je suis tous les possibles de ce qui est en moi, en moi tout est permis, c’est un champs à perte de vue, une longue longue longue plaine – comme une peau étalée – sais-tu qu’elle est aussi grande qu’un terrain de foot ? – tout est terrain de foot – tout un terrain de foot pour toi t’étaler dans chacune de tes cellules – creuser chacune de tes parcelles, y mettre le ciel. Oui oui tout est possible et tu as de la chance

Tous les matins tu as de la chance. Arrête de compter tes centimètres ou ceux qui t’échappent ou ceux qui t’oublient, tu as de la chance. Tu as de la chance même si la chance ne dure qu’une minute, même si la chance ne dure qu’une seconde, même si. Aime ton carré de vie et tais-toi. Mes mots sont simples et se répètent, comme une enfance à la campagne – ils sont bons ils ne cherchent pas à te troubler. 

Tu as de la chance – tout est possible – dès maintenant – lève-toi et ouvre ta fenêtre. Lève-toi. Saute. Tu as de la chance. Tout est possible. Les mots sont bons. Lève-toi. Tu as de la chance. Tout est possible. Les mots sont bons. Lève-toi. 

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s