Écriture automatique -23 avril 2017

C’était irrésistible.

D’être là, res de l’autre

L’un et l’autre la res de l’autre

Pour.un.instant

Irrésistible de ne pas en rester là

Où pourtant nous étions. Bien.

L’arène de nous accueillir

Pleine de miel et de naufragés

D’être choses, nous avons ri,

Réitéré la transformation

Contre toute i-dei-tification

C’était irrésistible

Et pourtant nous sommes irréels

Ceux que nous étions là, rei au milieu de l’océan, derelicta, res-capés d’illusions, res-plendissant, res-ponsables de rester là.

Réiterons peut-être, un jour… 

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s