écriture automatique – 8 février 2017

Rompre le silence. Hurlez s’il le faut !
Ce fut un amour parfait et donc mortel.
N’est en vie que ce qui meurt.
Un jour je mourrai de ce peu de vie qui me restera. En attendant je vis sur cette mort plus petite que moi.
Rompre le silence. Embrassez le monde,s’il faut !
Le regard de ces nomades obligés me transperce et me fige dans le cadre limité de ma vie.
Il y a quelque chose à casser.
Il y a quelque chose à rompre.
Une accroche.
Au-delà, je serai sans amour -comblée.
Rompre le silence. Dites n’importe quoi s’il le faut !
Car la laisse du passé s’amincit devant les hurlements du présent.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Une réflexion sur « écriture automatique – 8 février 2017 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s