Écriture automatique – octobre 2016

Aveugles

Nous vivons tout en fous-rires.

Désarticulés

Nous prononçons des sentences

Qui ne veulent rien dire

Elles ne mangent pas de pain

On rit dans nos failles

Comme des insectes

Cherchant à construire

Une habitation

Et la rosée chaque matin

Vient nous déranger

Déranger notre oeuvre de la veille

La décolorer, lui faire perdre sens

Mais nous, aveugles,

Nous rions

Et goûtons cette eau

A nulle autre pareille. 

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s