Écriture automatique – 9 septembre 2016

Un instant, elle se souvint qu’au tout début de leur rencontre, elle avait mis un temps fou à trouver chaussure à son pied. Littéralement. Elle ne les avait d’ailleurs jamais trouvées – après trois achats infructueux-, rester sans chaussures adéquates pendant tant de temps, c’était évidemment compromettre – ridiculement – son chemin. Sa marche avait donc été, pendant toutes leurs années, incertaine, mal assurée. De l’extérieur, on aurait juré qu’elle dansait. 

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s