Écriture automatique – 18 août 2016

On n’a pas fait le tour de nos corps

Nos corps à la mesure de nos désirs

Nos désirs qui grandiront tant que coulent nos veines

Nos veines qui pulsent nos gestes

De mes yeux à ton sexe

Et de ton sexe à ma main

Non on n’a pas encore fait le tour de nos désirs

Leur périple dure plus de 24 heures

Ils sont plus grands que la terre.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s