Écriture automatique – 14 août 2016

Considère que chaque fois que ton désir n’est pas clair, c’est non.

Les yeux remplis de désir

Nous ne nous voyions plus

Dans ce monde où même les belles choses, trop nombreuses, donnent la nausée

Creusons un chemin qui ne soit pas trop profond

Maintenons-nous sur la corde raide de l’incertitude

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s