Ecriture automatique – 18 juillet 2016

Je laisse les mots venir jusqu’à ma bouche. Je les laisse sortir. Je laisse ma main les dessiner. Ils sont sur le bord de mes lèvres ils se baladent tels des hommes, les mots me laissent seule parfois, je ne les atteins pas ma tête est une piscine je me noie et les mots ne me sauvent pas, je m’accroche à ma lèvre que tu as tant embrassée, je me tire hors de moi-même, même si c’est toi que je rencontre encore une fois, je laisse la rencontre venir jusqu’à ma bouche, on fait connaissance, les mots sortent sans réfléchir, les mains se baladent au bord de mes lèvres, je laisse les mains se balader, elles ne m’atteignent pas, ma tête est une piscine. Que dois-je faire ? – Me tirer.

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s