Ce n’était pas prévu au programme

Ce n’était pas prévu au programme. Nous étions là tous les deux. Mais ce n’était pas prévu au programme. En fait, il n’y a pas de programme. C’est le programme aléatoire qui prime. Mais ce n’était malgré tout pas prévu. Là on prend un café ensemble. On se retrouve autour d’un café après s’être trouvés. On ne savait pas, on plaide l’ignorance – nul n’est censé ignorer les chemins du désir ? – on creuse cette trouvaille, heureux d’avoir perçu un trésor mais doit-on le déterrer, entrer dans la terre ? Ne vaut-il pas mieux rester en surface et regarder le ciel – ensemble (peut-être) ? Laisser le trésor à l’intérieur de la terre, savoir qu’il est là, sans devoir le mettre à nu, le dépouiller comme des charognards avides ? Non. Je sais qu’en face l’un de l’autre, sans cafés pour nous séparer, on se jettera dessus, rapaces perdus, incapables d’autre chose que de manger la chair de l’autre, on se bouffera sans boire, sans intermède. On se dégustera aussi, rapace reste oiseau, et on partira, aussi, oiseau toujours, chacun vers son pays de migration, pour revenir se dévorer, dévorer la vie à travers nos corps, se boire et abreuver notre soif sans fin de l’autre et de la promesse de son regard. Ainsi soit-il.

Ecriture automatique – 30 juin 2016

Auteur : celinelory

Pianiste le jour, auteure de chansons et de textes la nuit, toujours indéfinie mais heureuse

Une réflexion sur « Ce n’était pas prévu au programme »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s